• Mamans d'influence

Être pressée ou non !

Par Valérie Fontaine


Selon le dictionnaire Larousse, ‘’être pressée’’ est un verbe passif qui signifie : être urgent, avoir quelque chose à faire, manifester de la hâte. À mon égard, bien souvent, être pressée signifie ‘’passer à côté du moment présent’’ ou encore ‘’courir comme une poule pas de tête !’’

J’ai envie aujourd’hui de vous faire une confidence : dès que nous sommes en congé, nos enfants s’amusent à nous répéter comment il est bon de rester au lit, en pyjama, collés les uns sur les autres. Sans COURRIR. J’ai l’impression que, pour plusieurs familles, le quotidien est lourd principalement parce que le temps semble nous glisser entre les doigts à une vitesse grand V. Et au moment où tes enfants te font ces aveux, ça veut tout dire : eux aussi, ils trouvent que la vie va vite. Trop vite ! Il y a quelques mois déjà, j’ai eu une discussion importante avec mon prince charmant : comment pourrions-nous réussir à avoir ‘’plus de temps’’ ? Quelle serait la solution pour alléger notre début de semaine ?

J’ai de la chance, je l’avoue : je travaille rarement le lundi, jamais de boulot le vendredi dépassé 13h00 et je suis à la maison le samedi et le dimanche. Nos enfants n’arrivent jamais à l’école avant 8h00, ils dînent avec moi au moins un midi par semaine et quittent tôt après le boulot de papa le mardi et le jeudi. Comment se fait-il alors que le temps soit l’enjeu principal à nos journées ? (Cela donne l’impression que je ne travaille jamais ! Soyez assurés que je suis bel et bien au bureau plusieurs heures par semaine. Elles sont justes bien condensées et je quitte souvent après 22h00 !) Donc, si je reviens à cette fameuse discussion, le prince charmant et moi avons décidé d’ajouter un outil à notre maisonnée : les repas de traiteurs. Ça peut sembler ‘’être du luxe’’ aux yeux de certains. D’autres diront que c’est de la paresse. Pour nous, choisir en famille deux ou trois repas proposés une semaine à l’avance par le traiteur, ça nous a permis de respirer un peu. Pour aussi peu que 25$ pour quatre personnes par repas, je vous avoue que je suis tombée sous le charme ! ‘’Maman, les pâtes carbonara sont DÉBILES !’’ ou encore ‘’Demain je veux encore le saumon aux herbes pour mon lunch, papa !’’ Oui, je cuisine quand même quelques repas. J'aime Ricardo et la belle Marilou de Trois Fois Par Jour pour leurs recettes ! Mais avoir dans le réfrigérateur ces deux ou trois plats en aluminium prêts à mettre au four me réjouis vraiment beaucoup !

La planification est, bien sûr, une nécessité dans la maisonnée. Je vous en parlerai dans un article futur. Mais aujourd’hui, j’avais envie de vous dire qu’il ne faut pas avoir honte de trouver des solutions comme celle proposée ici : le temps sauvé en dehors du fourneau me permet bien souvent une promenade de plus dans le quartier avec les enfants, une partie de Battleship avec le plus vieux ou encore juste plus de câlins et de bisous avec mes deux minous !

Ces choix, que ce soit de terminer plus tôt pour papa certains soirs, ou encore d’être à la maison avec les cocos le lundi midi, ont été fait pour notre qualité de vie à NOUS. Jamais je ne porterai jugement face à vos réalités à VOUS.


Et vous, quels sont vos ‘’routines popotte’’ ? 


(Les cuistots dont je vous parle ici sont de notre belle région de St-Hyacinthe : Traiteur le Fin Palais. Ils sont super gentils alors n’hésitez pas à les encourager !)


Bonne semaine les mamans d’influence !


Valérie

102 vues
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Facebook Icon

© 2018 MAMANS D'INFLUENCE