• Mamans d'influcence

29 ans bientôt 30



Est-ce que vous vous souvenez du film 13 ans bientôt 30 avec Jennifer Garner? Ce film qui nous laisse croire que 30 ans rime avec sexy et épanouie. Dans mon cas, ça rime surtout avec panique et questionnements.

Aujourd’hui, j’entre dans ma dernière année dans la vingtaine. Dans un an, je franchirai le cap du 30. J’ai l’impression de vivre la crise de la trentaine un an trop tôt.

Dans mon cas, ce n’est pas étonnant, j’ai toujours fait tout à l’avance. Avoir 29 ans et un fils qui aura 11 ans dans la même année, ça c’est moi! J’ai toujours eu l’impression d’être plus vieille mentalement. 

Depuis plusieurs mois déjà, une crise existentielle s’est déclenchée en moi.

Une genre de crise pré-trentaine. 


Je me suis posée la question : Où s’en va ma vie? J’ai trois beaux enfants en santé, une carrière et un amoureux. Est-ce que je suis à la place que je voulais être? Ai-je envie de voyager, d’une nouvelle carrière ou d’une nouvelle maison? Est-ce que je me sens épanouie? Est-ce que je suis la mère et l’amoureuse que je voulais être ? 

J’ai l’impression que ma vie ne me ressemble plus. Je voudrais être plus heureuse et plus épanouie. Je cherche mes passions et j’ai surtout l’impression de m’être laissée porter par les années.

Est-ce que je suis la seule à avoir ces réflexions? Probablement que non si je me fie à ce que j’ai trouvé comme informations sur le sujet. Alors, voici quelques statistiques: 


- En résumé, c’est un gros « clash » entre la réalité de la vie d’adulte et les idéaux de jeunesse. -

{Plus jeune, quand on jouait aux Barbie, on aimait créer nos vies, en imaginant bien sûr que ça pourrait être notre vie dans plusieurs années. Nous avions Ken «alias monsieur parfait», beaucoup trop musclé et bronzé, qui était amoureux et attentionné. On ajoute à ça la maison parfaitement rangée, toujours propre et bien souvent trop grande. Vient s’ajouter à cette belle maison, le couple d’enfants, le garçon et la fille. Il fallait certainement avoir un petit garçon en premier pour protéger sa sœur à venir. La petite sœur était beaucoup trop souvent blonde aux yeux bleus. On se chicanait tellement pour la petite Barbie Kelly. Haha! On ne peut pas oublier la sublime Barbie. Elle était toujours bien habillée, bien coiffée, bien chaussée et avait la « shape » des mannequins de Victoria Secret. Elle aimait bien gérer sa vie de rêve. }

On s’imaginait déjà à cette époque vivre une vie parfaite. Toujours avoir le plus beau. On disait : « Plus tard, je vais être comme ça. » Je me rends bien compte que « le plus tard » est maintenant. 

J’aime beaucoup lire et m’informer sur tous les sujets, surtout lorsque c’est pour travailler sur moi-même. J’ai trouvé un petit tableau imagé qui explique bien les phases de la crise. Un partage s’imposait.



Mais saviez-vous qu’une vie sans crise n’existe pas?

Au final, j’y vois du positif à ce chamboulement majeur. Ça me permet de faire le point sur ma vie, d’identifier ce que j’aime de celle-ci et à l’inverse, ce que j’aime moins. Un temps pour faire le gros ménage du printemps, m’écouter et me débarrasser du négatif.


Dans un an, lorsque je franchirai la trentaine, je serai probablement plus préparée. J’espère être prête pour traverser cette étape en ayant la tête haute et en étant fière. À suivre!

426 vues
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Facebook Icon

© 2018 MAMANS D'INFLUENCE