• Mamans d'influcence

L’heure des repas de semaine selon Isa

Et oui, mon nom (DEKEUSTER) n’est pas SEULEMENT difficile à dire. Il est d’origine belge, qui dit Belgique dit EUROPE. Oui, je suis d’ici du Québec, née à St-Hya downtown haha cependant, ma façon d’être mes racines viennent de là et J’AIME !! Qu’est-ce que les européens font-ils de différents au niveau des repas par rapport aux québécois ?

Mon enfance

 Je me souviens quand j’étais plus petite, mes parents terminaient de travailler à 17h00 et ce à 30 minutes de la maison. Vous comprendrez que nous étions habitués de manger plus tard et c’était bien aussi. Nous étions habitués de manger plus tard comme en Europe. Je me souviens aussi d’une amie qui avait une ferme. Dans leur famille, ils soupaient toujours ENSEMBLE, et ce au retour de la journée du père de famille qui revenait vers 19h00. Imaginez-vous, personne en est mort ! En 2019, les parents appréhendent beaucoup la réaction de leurs enfants qui ne sera sûrement pas SI grande au final. Ainsi, les enfants ne sont plus habitués de patienter.



Bien manger, prendre le temps et savourer

Je considère que la routine et l’organisation est importante, et même vitale quand on a des enfants. Par contre, il faut se laisser une certaine liberté dans la semaine, pour ne pas se sentir en “ prison alimentaire ». Souvent, ça mène à ce que nous soyons blasés de toujours manger les mêmes choses ou encore de manger quelque chose qui était prévu et que ça nous ne tente pas tant.

Pour ma part, je prends le temps de me faire une liste d’aliments à acheter durant le weekend pour ne pas gaspiller. Par contre, je ne fixe pas de repas selon la journée de la semaine. Je pense davantage à avoir 3 repas accessibles que j’ai pensé faire pour la semaine. JE CUISINE À TOUS LES SOIRS. Ça me détend et me change les idées de ma journée de travail. Mes filles sont habituées de manger plus tard, vers 18h00. Le temps que je cuisine le repas, les crudités sont prêtes à l’avance. J’aime prévoir des légumes prêts et frais pour les enfants et ce n’est pas trop bourrant.

Ma semaine à moi

Lorsque je cuisine le dimanche ou durant la fin de semaine, je fais souvent une recette double pour avoir des lunchs pour les dîners de la semaine. Ensuite, je les congèle et identifie mes plats (le truc de #Ricardo que j’ai eu il y a quelques années). Il y a beaucoup moins d’oublis dans le congélateur. De cette façon, j’ai toujours de bons petits plats variés sans faire énormément de bouffe durant la fin de semaine. Pour le reste, je suis une personne qui aime beaucoup vivre durant ma journée et les petits détails du lendemain ne me préoccupent pas tellement. J’ai un travail qui me demande beaucoup d’organisation et de rigueur pour arriver à mes fins. Alors à la maison, je me laisse une liberté pour être heureuse. Ainsi selon les repas que j’ai prévus durant mon épicerie, je regarde avec les enfants et mon mari ce que ça leur tente de manger le soir même. 

Ma fille de 4 ans me disait récemment que lorsqu’elle serait maman comme moi, elle aura des enfants et elle a bien hâte de faire des recettes, du ménage et du lavage comme moi. Ça m’a fait plaisir d’entendre ça. Car je dois l’inspirer malgré que ce soient des tâches routinières. J’en étais fière et je veux continuer à être heureuse en tant que maman.


Alors vos petits plats faites-les avec amour pour vous et vos enfants et ne vous mettez pas trop de pression tout en étant un minimum organiser pour faire votre semaine.

Savourez et bonne semaine !


Isa la belge! :-)

73 vues
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Facebook Icon

© 2018 MAMANS D'INFLUENCE